top of page

Les pointes : pour qui ? comment ?



Objet d'une fascination particulière des apprenties danseuses (au même titre que le fameux tutu), le travail sur pointes ne s'aborde pas n'importe comment ni avec n'importe quels chaussons.


Afin de permettre aux élèves de travailler dans les meilleures conditions, je porte une grande attention aux choix du modèle. Pour les premières paires de pointes, il m'arrive de les accompagner lors des essayages en boutiques. Les paramètres qui caractérisent un chausson de pointes sont nombreux, et il est fondamental qu'ils soient adaptés à la morphologie du pied de l'élève.

Au delà du choix complexe du modèle, le moment où l'on commence le travail sur pointes doit être également judicieusement choisi.

En règle général tous les spécialistes s'accordent pour déterminer l'âge de 11/12 ans

(3/4 années de cours avec 2 cours/semaines) pour démarrer les pointes. Avant cet âge, le professeur expose le corps de l'enfant à des risques de déformations qui ne seront malheureusement constatées que bien des années plus tard.

Le corps doit être prêt à supporter son propre poids sur quelques centimètres carrés. Ce qui nécessite de maîtriser le vocabulaire de base de la danse classique et d'avoir une solide musculature des pieds, chevilles, jambes et dos, ainsi que de bons abdominaux.

Après le démarrage la progression est relativement lente, cela peut souvent décourager les élèves dans leur

Il faut de la persévérance et de la ténacité pour aboutir aux résultats rêvés !


Je réponds à toutes vos questions sur le sujet car les réponses intéresseront sûrement le plus grand nombre.

N'hésitez pas à partager vos propres expériences sur les pointes ainsi que vos avis sur les marques et modèles que vous avez déjà utilisés.

8 views1 comment
bottom of page